février 21, 2020

Vous vous êtes peut-être déjà demandé pourquoi pendant votre session de pêche à l'aimant, votre aimant bulldog ne remontait pas des objets ayant un poids égal à sa force de traction ? Si oui, vous êtes sur le bon article, nous allons ici vous expliquer comment sont testés les aimants néodymes pour la pêche à l’aimant.

 

Le test de force, c’est quoi ?

Force de traction aimant neodyme

 

Le test de force de traction se réalise sur une machine automatique avec une vitesse de traction de 80 mm/min environ (cela peut varier selon les fabricants) sur une plaque métallique de 10mm d’épaisseur. La charge de rupture donne la force de traction verticale de l’aimant. Par exemple, si l’aimant bulldog décroche de la plaque métallique au-delà de 400 kg, il aura donc une force de traction vertical maximal de 400 kg. Votre aimant bulldog 800 kg pourra donc supporter une charge métallique de 400 kg par face sur surface sèche et sans poussière.

 

Et dans la pratique de la pêche à l’aimant alors ?

 

 

Vous voilà donc au courant de la théorie, mais dans la pratique, on trouve rarement sous l’eau des objets ressemblant à la plaque métallique de 10 mm de la machine de test !

Sous l’eau, votre aimant est moins puissant que ce pour quoi il est estimé dans ses conditions de fabrication, la capacité de traction est perturbé et environ divisé par trois, vous ne profiterez que d’une capacité de 30% de la force de traction de votre aimant double face par exemple. 

 

Un aimant de pêche de 400 kg aura une capacité de traction verticale d’environ 120 kg sous l’eau en excluant la rouille, la vase ou toutes autres matières ou matériaux présents sur votre trouvaille. Vous pouvez aussi ajouter à cela le courant, ainsi que votre propre force lors de la remontée. 

 

Un aimant bulldog souvent utilisé pour pêcher en mouvement et très utile pour racler les fonds, voit sa capacité de traction encore diminuée, car la position lors de l’extraction d’objets ferreux ne se fait pas verticalement. 

Ces données sont de la théorie, l'accroche variera toujours suivant les surfaces rencontrées, elle sera meilleure sur un point large et propre, mais dans de nombreux cas vous n'exploiterez pas 100% des capacités de votre aimant neodyme sous l'eau.

 

Pourquoi s’équiper alors d’un aimant neodyme de force moyenne ?

 

Un aimant puissant de 80 à 400 kg sera un très bon produit pour s’initier, si nous prenons en compte 30% de 80kg, vous pourrez tout de même extraire des objets ferreux de 25 kg environ ! Ce qui est déjà une belle contribution écologique. Ces aimants sont aussi de très bons appuis pour vous accompagner en deuxième point d’accroche sur des grosses trouvailles type scooter, pièces de voitures, etc.

 

aimant bulldog 

 

 Quelle force de traction idéale ?

 

Il n’y pas de force de traction de référence à conseiller, si vous êtes débutant les aimants de 80 à 400 kg seront de très bon compagnons pour vos pêches, pour les plus expérimentés un aimant de pêche ou un aimant bulldog plus puissant permettra de remonter de très grosses prises, mais attention tout de même à ne pas perdre votre aimant trop fortement accroché sur la trouvaille, car plus l’accroche est forte plus difficile sera la remontée ! 

Il est donc préférable de choisir un aimant adapté à ses envies et ses besoins plutôt qu’une force de traction qui variera suivant les situations.


Laisser un commentaire

Les commentaires sont approuvés avant leur publication.

Liquid error: Could not find asset snippets/hurrify-snippet.liquid